#JusticeGlobaleHebdo – Le Conseil des Droits de l’Homme appelle à la fin de l’impunité à Gaza

Forty-five countries voted in support of the resolution on the Gaza conflict. © FIDH

Quarante cinq pays ont voté pour la résolution sur le conflit à Gaza. © FIDH

En fin de semaine dernière, le Conseil des Droits de l’Homme (CDH) de l’ONU a adopté une résolution appelant à ce que les auteurs de crimes de guerre qui auraient été commis au cours du conflit à Gaza en 2014 soient tenus pour responsables et exhortant Israël et la Palestine à coopérer pleinement avec les demandes de la CPI sur cette situation.

45 pays ont voté pour cette résolution et seuls les Etats-Unis ont voté contre.

La Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) a salué l’adoption de la résolution, alors que Al-Haq souligne le soutien unanime de l’UE. L’Institut du Caire pour l’Etude des Droits de l’Homme a organisé plusieurs évènements pour soutenir la lutte contre l’impunité en Israël et en Palestine pendant la session du CDH. Amnesty International a lancé un outil digital pour localiser les violations des droits de l’Homme à Gaza. Plusieurs autres membres de la Coalition ont salué le rapport de la Commission de l’ONU sur le conflit à Gaza et ont appelé les Etats à soutenir l’examen préliminaire de la CPI sur cette situation.

Cette semaine, le gouvernement israélien a décidé d’ouvrir des discussions avec la procureure de la CPI, mais seulement pour rappeler sa position, à savoir que la Cour n’a pas d’autorité sur Israël.

Coalition staff celebrate International Justice Day. © CICC

L’équipe de la Coalition célèbre la Journée Internationale de la Justice. © CICC

Dites au monde pourquoi #lajusticecompte pour vous
Pour commémorer la Journée Internationale de la Justice (JIJ), la CPI a lancé cette semaine sa campagne #JusticeMatters (#lajusticecompte) sur les réseaux sociaux. Pour participer, prenez une photo où vous expliquez ce que la justice représente pour vous et postez-la sur la page Facebook JIJ de la Cour. Vous pouvez également changer vos photos de profil sur les réseaux sociaux pour des images #lajusticecompte que nous avons préparé pour l’occasion.

La Journée Internationale de la Justice commémore l’adoption du Statut de Rome de la CPI le 17 juillet 1998. Suivez notre blog toute cette semaine pour des articles exclusifs et les évènements que nos membres organisent autour de la JIJ.



République centrafricaine
L’ONU a retiré 20 soldats de la paix de la RCA pour recours excessif à la force. Les enquêteurs français ont interrogé des enfants qui auraient été victimes de d’abus sexuels par les troupes françaises en RCA. (en anglais)

Kenya
La procureure de la CPI cherche à ce qu’un document rédigé par le gouvernement du Parti pour l’Unité Nationale qui implique le Vice-Président kenyan William Ruto dans un plan visant à commettre des crimes contre l’humanité soit considéré comme preuve. Le journaliste Joshua Sang a dit au Daily Nation que les accusations portées contre lui devant la CPI ont bouleversé sa vie. (en anglais)

Darfour
Le Président de la Cour constitutionnelle de l’Afrique du Sud rencontrera le Président Jacob Zuma pour discuter du refus du gouvernement d’arrêter le Président soudanais Omar el-Béchir. L’ancienne chef des droits de l’homme de l’ONU, Navi Pillay, a déclaré que le gouvernement sud-africain aurait dû arrêter el-Béchir. (en anglais)

Des agriculteurs de l’ouest du Darfour ont été expulsés de leurs terres par des personnes protégées par des milices parrainées par le gouvernement. Le gouvernement soudanais va déployer une force conjointe policière et militaire à l’Est du Darfour pour faire face aux conflits tribaux, tandis que le gouverneur du Darfour central a accordé des pouvoirs d’urgence aux forces de sécurité pour mettre fin à la criminalité locale et aux conflits. Les personnes déplacées et les réfugiés du Darfour ont présenté une liste de demandes au Conseil de sécurité de l’ONU concernant la sécurité dans la région. (en anglais)

République démocratique du Congo
Les juges ont reporté l’ouverture du procès Bosco Ntaganda à septembre. Les témoins et les victimes dans l’affaire s’inquiètent pour leur sécurité.

Libye
Le Premier ministre du gouvernement internationalement reconnu de la Libye a déclaré qu’il croyait toujours qu’un accord de paix puisse être trouvé, mais le parlement rival à Tripoli a rejeté une proposition de paix de l’ONU. Au moins 10 civils ont été tués dans trois attaques à la voiture piégée en Libye, et au moins 14 personnes ont été tuées dans des combats entre milices à Benghazi. (en anglais)

Mali
Le groupe militant Ansar Dine a revendiqué plusieurs attaques à travers le Mali. Les troupes françaises ont tué un militant d’Al-Qaïda qui avait été libéré en échange d’un otage français.

Ouganda
La CPI a dévoilé un projet de 735 000 euros pour réhabiliter des victimes de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) dans le nord de l’Ouganda. Le président Yoweri Museveni a assuré les dirigeants locaux que les victimes de conflit de la LRA recevraient une compensation. L’état de santé du chef de la LRA Joseph Kony serait chancelant.

Côte d’Ivoire
Vingt personnes, dont des combattants fidèles au président Alassane Ouattara, auraient été accusés de crimes commis pendant les violences post-électorales 2010-11. Ivoire Justice a interviewé la directrice de cabinet du président de la Commission nationale de la Côte d’Ivoire pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes.

Examens préliminaires
Un négociateur des FARC a déclaré que le président de la Colombie doit prendre des mesures fortes pour la paix afin d’éviter un nouveau conflit dans le pays. Les FARC ont également annoncé un cessez le feu unilatéral d’un mois.

L’ancien dirigeant militaire de la Guinée, Moussa Dadis Camara, a été inculpé pour son rôle dans le massacre du stade de Conakry en 2009. Human Rights Watch (HRW) voit en cette inculpation un pas important vers la justice. La FIDH s’en félicite également. Une semaine plus tôt, la Procureure de la CPI, Fatou Bensouda, a visité la Guinée pour faire le suivi sur les enquêtes internes et les procédures dans le pays.

Boko Haram a proposé de libérer les filles enlevées à Chibok en échange de certains de ses dirigeants détenus par le gouvernement, tandis que le président du Nigeria a rencontré pour la première fois les militants qui font campagne pour la libération des filles. Une attaque suspectée d’être l’œuvre de Boko Haram a tué au moins 25 personnes à Zaria, tandis que plus de 40 personnes ont été tuées dans deux attentats à la bombe à Jos. Les troupes nigérianes auraient arrêté le «cerveau» des attentats.

Quoi d’autre?
Angela Mudukuti du Southern Africa Litgation Centre estime qu’il est crucial pour les pays africains de s’engager avec la CPI afin d’améliorer l’institution au lieu de s’en retirer. (en anglais)

La procureure de la CPI a publié une ébauche de plan stratégique pour 2016-2018. La CPI a tenu une conférence de haut niveau sur la coopération au Costa Rica.

La Russie a opposé son veto à une résolution reconnaissant le massacre de Srebrenica comme un génocide, en disant que stigmatiser les Serbes de Bosnie créerait de nouvelles divisions dans les Balkans. Amnesty International, No Peace Without Justice et la Coalition internationale pour la Responsabilité de Protéger ont critiqué le veto, nuisible aux efforts visant à faire face et prévenir de futures atrocités.

L’ancien dirigeant tchadien Hissène Habré devrait être jugé le 20 Juillet. Le Centre international pour la Justice Transitionnelle a interrogé Reed Brody de Human Rights Watch sur le rôle des victimes et de la société civile dans le procès.

HRW a appelé le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à faire face à un procès pour crimes présumés contre l’humanité. (en anglais)

L’ancien dirigeant guatémaltèque Efrain Rios Montt pourrait être déclaré inapte à être jugé, quelques semaines avant le début prévu de son nouveau procès pour des accusations de génocide et de crimes contre l’humanité. (en anglais)

Wendy Betts de l’International Bar Association a analysé la vérification de l’information des citoyens capturés comme éléments de preuve. (en anglais)

Pour être tenu informé de l’actualité de la justice internationale, souscrivez à nos mises à jour hebdomadaires. 

Advertisements
This entry was posted in Moyen Orient et Afrique du Nord and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to #JusticeGlobaleHebdo – Le Conseil des Droits de l’Homme appelle à la fin de l’impunité à Gaza

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s