#JusticeGlobale Hebdo – Accroissement du nombre de disparitions et de détentions arbitraires

GJW

© 2016 Human Rights Watch

Les nouvelles de Justice Globale cette semaine : Human Rights Watch et Amnesty International font état de détentions arbitraires en Ukraine et au Népal ; la société civile lance le guide « Rapport sur la torture » ; les gouvernements défendent la CPI au sommet de l’UA ; les juges de la CPI refusent d’examiner les demandes de réparation des victimes dans l’affaire close Ruto/Sang ; le Tribunal colombien approuve la tenue d’un référendum sur l’accord de paix des FARC; l’Irak exhortée à rejoindre la CPI ; et bien plus.

Accroissement du nombre de disparitions et de détentions arbitraires

Amnesty International et Human Rights Watch ont publié un rapport conjoint indiquant que les autorités ukrainiennes et les séparatistes pro-russes ont tenu des civils en détention arbitraire prolongée – peut-être constituant des disparitions forcées – et ont commis la torture et les mauvais traitements à l’encontre de bon nombre.

Advocacy Forum-Népal, la Coordinadora Nacional de Derechos Humanos au Pérou, l’Unité indépendante médico-légale du Kenya, Avocats pour la justice en Libye, et REDRESS ont lancé le guide « Rapport sur la torture », qui explique les obligations des pays à répondre au problème de la torture, élabore l’impact de la torture sur les victimes, et fournit des directives aux journalistes sur la réduction des risques lorsqu’ils font un rapport sur la torture et interagissent avec les survivants de la torture.

Amnesty a également fait état d’arrestations arbitraires, de torture et de mauvais traitements à l’encontre de la communauté indigène Tharu au Népal après août 2015.

Bien que le Népal, l’Ukraine ou la Russie ne soient pas Etats membres de la Cour pénale internationale (CPI), le procureur de la CPI a lancé un examen préliminaire de la situation sur le territoire Ukraine depuis novembre 2013. Les disparitions forcées et les détentions arbitraires constituent des crimes contre l’humanité relevant du Statut de Rome de la CPI, tandis que la torture est un crime contre l’humanité et un crime de guerre.

Les gouvernements défendent la CPI au sommet de l’UA

Le 27e sommet de l’Union africaine a pris fin à Kigali, au Rwanda, la semaine dernière, sans ce qui est devenu une attaque habituelle de la CPI écrit George Kegoro, directeur exécutif de la Kenya Human Rights Commission. C’est la première fois depuis 2013 qu’un sommet de l’UA a pris fin sans une attaque majeure portée contre la Cour. Le Nigeria, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Tunisie et l’Algérie, qui n’est pas un Etat membre de la CPI, se sont opposés à toute décision de se retirer de la CPI. Les membres de la coalition ont appelé à un plus grand soutien en faveur de la CPI en amont du sommet.

Enquêtes de la CPI

République démocratique du Congo : Les juges ordonnent à l’Accusation de réduire le nombre de témoins dans le procès Ntaganda

Soudan : Le fugitif de la CPI Omar el-Béchir participe au sommet de Rwanda, dans un acte de défi à l’égard de la CPI et accorde une interview

Kenya : Les juges refusent de considérer la demande d’indemnisation des victimes dans l’affaire Ruto/Sang cas.

Libye : Comment Saif al-Islam est devenu un outil de négociation entre les factions de la Libye. Sera-t-il le prochain dirigeant du pays ?

Ouganda : L’Armée de résistance du Seigneur intensifie ses attaques en Afrique centrale. Les juges excluent la tenue de l’ouverture du procès Ongwen en Ouganda.

Examens préliminaires de la CPI

Ukraine : La Fédération internationale des droits de l’homme demande instamment que des enquêtes et des poursuites soient menées pour les crimes croissants commis dans l’est de l’Ukraine, la torture et la détention secrète, perpétrés par les deux parties au conflit, a déclaré Amnesty International. La Cour ne peut pas enquêter et poursuivre les crimes internationaux présumés sans la ratification du Statut de Rome par le pays.

Colombie :Le Tribunal donne son accord pour la tenue d’un référendum sur l’accord de paix des FARC

Irak/Royaume-Uni : Les familles des victimes britanniques de la guerre en Irak lancent une campagne de crowdfunding (financement commnautaire) pour poursuivre l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair

Campagne pour la justice mondiale

Les manifestants à Halaba appellent l’Irak à se joindre à la CPI

La campagne Libérez Gbagbo a été lancée au Ghana

Autour du monde

Un ancien commandant paramilitaire serbe plaide non coupable de crimes de guerre

Les juges qualifient les massacres de l’Indonésie de 1965 de crimes contre l’humanité

Le tribunal du Bangladesh condamne trois individus à la peine de mort pour les crimes de guerre de 1971

Est-il temps pour les Etats-Unis de rejoindre la CPI?

Les Yézidis vulnérables appellent le Canada à l’aide

Les frappes aériennes en Syrie tuent des familles entières et non des combattants du Daesh

Évaluer les impacts de la CPI sur la fin de la guerre et la consolidation de la paix

Inscrivez-vous pour recevoir nos mises à jour hebdomadaires avec les dernières nouvelles de #JusticeGlobale.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s