#JusticeGlobale Hebdo : Ouverture du procès Gbagbo à la CPI | Les juges autorisent une enquête de la CPI en Géorgie

Laurent Gbagbo à la CPI le 28 janvier Ⓒ CPI

Laurent Gbagbo à la CPI le 28 janvier Ⓒ CPI

L’ouverture du procès Gbagbo à la CPI a dominé l’actualité de la Justice Globale la semaine dernière. Par ailleurs, les juges ont autorisé une enquête de la Cour en Géorgie, et bien plus encore dans #JusticeGlobale Hebdo.

Le procès de l’ancien président de la C6ote d’Ivoire Laurent Gbagbo s’est ouvert la semaine dernière à la Cour pénale internationale (CPI), une première à la Cour qui arrive à point nommé pour rappeler que dans le système de justice internationale du Statut de Rome, personne n’est immunisé face aux poursuites de la CPI. Gbagbo et le leader de la jeunesse Charles Blé Goudé sont suspectés d’être responsables de violences post-électorales qui ont tué au moins 3000 personnes et blessé des milliers d’autres en Côte d’Ivoire en 2010-11. 726 victimes ont été autorisées à participer au procès. La société civile a déclaré que le procès offre de l’espoir aux victimes du conflit mais a appelé l la CPI et le gouvernement ivoirien à s’assurer que toutes les parties au conflit soient poursuivies pour les crimes graves commis. La société civile a également averti qu’un manque de présence et de communication de la CPI autour du procès augmenterait une opinion publique déjà très polarisée dans le pays.
Plus d’informations :
Images du point presse de la Coalition à l’occasion de l’ouverture du procès Gbagbo/Blé Goudé
Questions & Réponses de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et Human Rights Watch
La fiche d’information de l’International Justice Monitor

Des réfugiés d’Ossétie du Sud dans un camp de la ville d’Alagir, en Ossétie du Nord, 16 août 2008. Le procureur de la CPI enquête sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis au cours du conflit en Ossétie du Sud, qui a impliqué la Géorgie et la Russie. ©Evstafiev/Wikimedia Commons

Des réfugiés d’Ossétie du Sud dans un camp de la ville d’Alagir, en Ossétie du Nord, 16 août 2008. Le procureur de la CPI enquête sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis au cours du conflit en Ossétie du Sud, qui a impliqué la Géorgie et la Russie. ©Evstafiev/Wikimedia Commons

Les juges autorisent une enquête de la CPI en Géorgie
Les juges de la CPI ont autorisé la semaine dernière le procureur à enquêter sur les crimes qui auraient été commis dans le cadre du conflit armé de 2008 en Géorgie, qui a également impliqué la Russie, dans le territoire auto-proclamé de l’Ossétie du Sud. La société civile géorgienne a salué cette décision estimant que les auteurs de crimes graves ont continué à vivre en toute impunité alors que les victimes n’ont reçu aucune réparation. Le procureur de la CPI a appelé toutes les parties à coopérer avec l’enquête. La société civile a exhorté les États parties à fournir à la Cour les ressources dont elle a besoin pour enquêter sur sa dixième situation.
Enquêtes de la CPI
République centrafricaine : Une délégation centrafricaine s’est rendue au Rwanda pour chercher de l’inspiration pour la réconciliation dans une RCA déchirée par la guerre.

Kenya : La défense du Vice-Président kenyan William Ruto a déclaré que le Kenya demandera à l’Union africaine d’adopter et d’affirmer sa position sur la Règle 68 lors du sommet de l’UA.

Darfour : La violence sexuelle comme arme de guerre a marqué le conflit soudanais au Darfour en 2015.

Ouganda : L’audience pour décider de l’ouverture d’un procès contre le commandant de l’Armée de résistance du Seigneur Dominic Ongwen s’est terminée la semaine dernière à la CPI. Une diffusion en direct en Ouganda de l’audience a souligné l’importance du travail de communication de la Cour.Retrouvez ce que les représentants des victimes dans l’affaire avaient à dire aux juges.

Examens préliminaires de la CPI
Nigeria : Un avocat des droits de l’homme nigérian a demandé au procureur de la CPI d’enquêter sur les crimes contre l’humanité qui auraient été commis par des membres du gouvernement dans le pays.

Quoi d’autre ?
De nouvelles images satellites indiquent clairement l l’existence de fosses communes au Burundi, d’après Amnesty International.

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a qualifié les atrocités commises par l’État Islamique en Irak et en Syrie de « génocide » dans une résolution adoptée la semaine dernière.

Le Japon est devenu le premier pays à rejoindre le Programme de jeunes experts associés de la CPI.

Apprenez davantage sur la stratégie du Bureau du Procureur de la CPI pour trouver l’équilibre entre quantité et qualité dans son travail.

Human Rights Watch a appelé le Sri Lanka à intégrer du personnel étranger dans le mécanisme de justice à venir pour les crimes de la guerre civile.

Quelle est la place de la justice internationale dans les processus de paix ?

La CPI ne pouvant juger à elle seule tous les crimes graves, la communauté internationale devrait-elle créer davantage de tribunaux hybrides ?

Advertisements
This entry was posted in Blé Goudé, Côte d'Ivoire, L. Gbagbo and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s