Vingtième session des tables rondes CPI-ONG

The annual ICC-NGO roundtables are a crucial opportunity to strengthen the Rome Statute system of international justice. © CICC

Les tables rondes annuelles CPI-ONG sont une occasion importante pour renforcer le systême du Statut de Rome de la justice internationale © CCPI

La société civile mondiale est à La Haye cette semaine pour les tables rondes annuelles avec la CPI. Il s’agit d’une tradition bien établie et ces réunions constituent une opportunité importante pour faire avancer l’objectif commun de mettre fin à l’impunité à travers le système du Statut de Rome.

Depuis la création de la CPI, les consultations entre les officiels de la Cour et les ONG ont eu lieu dans de nombreuses instances différentes.

Les quatre jours de tables rondes au siège de la CPI sont particulièrement importants et uniques, car ils permettent un dialogue honnête entre les organisations de la société civile du monde entier et les différents organes et responsables de la Cour.

Le personnel de la Présidence, du Bureau du Procureur et du Greffe, ainsi que  le secrétariat du Fonds au profit des victimes participeront tous. Les chefs des différents organes et la Présidence nouvellement élue participeront périodiquement tout au long de la semaine.

Les représentants de la Cour fourniront une mise à jour générale sur leurs activités, le cas échéant, tandis que les ONG commenteront et discuteront des activités passées, actuellement en cours et futures.

Au cours de la session avec le Greffe, les participants discuteront des questions relatives aux droits des victimes, à la sensibilisation auprès des victimes et communautés touchées, et à la coopération.

Les réunions avec le Bureau du Procureur porteront sur la complémentarité, les enquêtes et les stratégies de poursuite, et la mise en œuvre de la politique sur les crimes sexuels et à caractère sexiste.

Les discussions avec le secrétariat du Fonds au profit des victimes incluront des réflexions sur la première décision sur les réparations rendue par la Cour dans l’affaire Lubanga.

A la fin des tables rondes, afin de bénéficier de la présence de tant d’ONG à La Haye, la Coalition informera la communauté diplomatique des principaux résultats et échanges de la semaine sur les questions les plus importantes pour la CPI et le système du Statut de Rome.

Le mercredi 10 Juin, REDRESS, membre de la Coalition, organisera un débat public intitulé Améliorer la participation des victimes à la CPI, organisé dans le cadre de nos conférences sur le droit pénal international organisées avec l’Institut Asser et le Centre Grotius de l’Université de Leiden.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s