Les victimes se font entendre à la table des négociations colombiennes

Une femme pleure la mort d'un représentant officiel à Bogota en Colombie.© Scott Dalton

Une femme pleure la mort d’un représentant officiel à Bogota en Colombie.© Scott Dalton

Les négociateurs du gouvernement colombien et des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), ont décidé de faire participer les victimes aux négociations qui pourraient mettre fin au conflit qui fait rage depuis des décennies dans le pays. Cette initiative largement saluée, rend l’inclusion de mesures de responsabilisation centrées sur les victimes au sein d’un éventuel accord de paix beaucoup plus probable.

Cinq délégations de victimes se rendront à La Havane à Cuba, afin de participer aux négociations. Une série de forums régionaux pour la participation des victimes, mis en place à la demande des négociateurs, ainsi que des « tables régionales de paix » (Mesas Regionales de Paz) organisées par le Parlement colombien, ont été organisées à travers toute la Colombie. Plusieurs milliers de propositions concrètes issues de ces consultations ont été présentées aux parties.

Réalisant l’importance des contributions des victimes au processus de paix, les négociateurs ont fait en sorte que les victimes soient entendues sur les thématiques les plus importantes à leurs yeux. Il s’agit notamment de la reconnaissance du droit à la vérité, et du droit à la justice et aux réparations pour les près de six millions de victimes du conflit.

Des principes sur les victimes adoptés
La participation des victimes a été encadrée par une série de principes énoncés dans une déclaration commune, adoptée par les parties aux négociations en juin 2014. La déclaration établit que les discussions relatives aux victimes doivent donner lieu à la reconnaissance des victimes en tant que telles et de leurs droits. Elle prévoit également entre autres, la reconnaissance de la responsabilité des auteurs de crimes, l’élucidation de la vérité, des garanties de non répétition, ainsi que la reconnaissance des droits des victimes à participer et à des réparations.

Qui sont les victimes?
Parmi les victimes participant aux négociations de paix figurent des femmes, des enfants, des victimes de violence sexuelle, des défenseurs des droits de l’homme, des victimes de disparitions forcées et de transfert forcé, et des chefs de syndicats, pour ne citer que quelques exemples. Les crimes dont ont souffert les victimes auraient été commis par différentes parties au conflit qui a duré 50 ans.

Toutefois, si les enquêtes et les poursuites engagées contre les membres de groupes armés illégaux ont avancé, plusieurs organisations de victimes ont appelé le gouvernement à faire plus d’efforts concernant les enquêtes sur les crimes qu’auraient commis les forces gouvernementales ainsi que les groupes paramilitaires aux ordres du gouvernement.

Rendre justice
La justice et la responsabilisation feront partie des questions majeures abordées lors des négociations de paix. Plusieurs propositions et points de vue ont été présentés, et notamment des sanctions alternatives (sentences non traditionnelles) et le traitement des cas les plus graves en priorité. Un accord final doit encore être trouvé.

Gustavo Gallon, directeur de la Commission colombienne des juristes :

« Ayant à l’esprit les actuelles négociations de paix entre le gouvernement colombien et la guérilla, la Commission colombienne des juristes appelle les autorité colombiennes à véritablement soutenir le système de justice internationale consacré par le Statut de Rome, à s’impliquer dans la lutte contre l’impunité et à s’opposer à toute mesure faisant obstacle à la justice ».

L’accord final doit répondre aux diverses attentes des victimes tout en posant les fondements de la réconciliation. Il doit également garantir qu’aucune immunité ne sera accordée pour les crimes les plus odieux du conflit. L’inclusion des victimes lors des négociations ne peut que favoriser la satisfaction de ces exigences.

Cet article est extrait de notre Moniteur de la Justice Globale.

 

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s